FC SCHAFFHOUSE : site officiel du club de foot de SCHAFFHOUSE SUR ZORN - footeo

Histoire & Palmarès

L'histoire du FCS

Il était une fois dans un petit village de la vallée de la Zorn...

                   C'était en 1922 , il n'y avait à l'époque guère de clubs de football dans la région - seuls Hochfelden, Brumath, Saverne dans la proximité -et quelques clubs de Strasbourg et de sa banlieue pratiquaient ce sport.

Après avoir assisté à un match à Strasbourg en 1921, l'idée de créer un club a germé dans un groupe formé de BRAUN Joseph, FRITSCH Jules et SENGER Albert. Ce fameux trio fut très vite suivi et renforcé par les membres actifs de l'époque qui ont contribué à la fondation du club. Très rapidement des matches amicaux furent organisés, créant à chaque occasion un événement dans le village.

Le groupe, l'ambiance, la motivation, tous les éléments étaient réunis pour bâtir un club, et c'est ainsi qu'en 1924 prit naissance le Football-Club Saint Sébastien de Schaffhouse-sur-Zorn en l'honneur du saint patron de la paroisse. Le siège du club a été établi au Restaurant Fritsch qui sera par la suite un lieu stratégique dans l'histoire du club. Le premier président en fut Jules FRITSCH qui restera en place jusqu'à la 2e guerre mondiale et les premières couleurs furent orange et noir.

C'était l'époque héroïque du football où le "cérémonial" d'avant et d'après-match mérite d'être conté. Ainsi pour les matchs à domicile il fallait (après avoir trouvé un pré convenable) monter les poteaux de but, tracer le terrain avec des copeaux, et accrocher les filets, du moins ceux qui en avaient. Après le match bien sûr il fallait de nouveau tout redémonter. Pour les matches à l'extérieur il fallait régler l'épineux problème des déplacements souvent lointains qui ont mené notre équipe jusqu'en Alsace-Bossue voire en Lorraine. Si le train fut pris de temps à autre, aux frais de chacun bien entendu, le vélo était toutefois le moyen de locomotion habituel. C'est ainsi que nos joueurs se rendirent en vélo à Sarrebourg pour y disputer un tournoi ! La saison quant à elle se déroulait en dehors de la période de fenaison.

                                   Mais la population du village était peu nombreuse et bien vite notre équipe dut faire face à des problèmes d'effectifs. Ainsi le service militaire, le mariage ou tout simplement la "retraite sportive" suffisaient souvent à réduire sensiblement nos effectifs si bien que le club connut ses premières difficultés et sa première période de non-activité au milieu des années 30.

                                   En octobre 1937, un nouvel instituteur, Adalbert KESSLER, passionné de football fut nommé dans notre commune. Il y restera d'ailleurs 39 ans et sa passion était  telle qu'il l'insuffla à la jeunesse masculine durant toute sa présence au village. Avec son arrivée le FCS reprit ses activités dès Janvier 1938 avant de connaître les affres de la guerre 39-45  où notre club perdit une demi-douzaine de bons joueurs...

                                    Après la guerreet dès 1946 le club reprit ses activités avec un effectif certes décimé mais toujours avec la même passion. Le 23 mars 1946,le comité suivant fut constitué : Président : Adalbert KESSLER qui prit à cette occasion la relève de FRITSCH Jules Président depuis 1924 ; Vice-Présidents:BRAUN Jules, KRAUTH Charles ; Secrétaire : GASS Michel ; Trésorier : JESS Robert. Le siège était toujours maintenu au Restaurant Fritsch, et les nouvelles couleurs furent vert et blanc.

                                    Le club put participer pleinement aux compétitions officielles de l'A.G.R. ( Avant Garde du Rhin), non sans difficultés matérielles puisque dans la demande d'agrément du 23 mars 1946 signée du Président on relève aujourd'hui avec un certain amusement le passage suivant : " Actuellement nous nous contentons d'entraîner les membres actifs pour nous permettre de déterminer leur place au jeu. A cet effet nous avons accepté les nombreuses offres de matches amicaux provenant des associations des environs immédiats. Nous avons l'intention de participer au championnat des séries inférieures dès la prochaine saison de football. Cette période d'entraînement s'avère difficile du point de vue purement matériel, vu le manque de chaussures et de ballons. Nous possédons seulement un vieux ballon de 1939 et huit de nos joueurs sonr dépourvus de chaussures ; cela ne nous empêche pas d'envisager notre avenir sportif sous le meilleur jour, vu l'entrain et le courage des jeunes et l'esprit sportif de la commune."

                                   Notre club débuta ainsi dans la 4e division du Bas-Rhin et eut d'emblée à résoudre tous ces problèmes matériels  puis financiers puisque certains lointains déplacements s'avérèrent fort onéreux.

                                   Au début,, grâce à l'amabilité de Mr Adolphe RECHT le club put utiliser la camionette du moulin, puis l'autocar que les joueurs payaient bien entendu de leurs deniers, car la répartition des clubs dans les différents groupes d'Avant Garde du Rhin exigeait des déplacements lointains jusqu'à  certaines communes limitrophes de la Lorraine. Cet état des choses ne pouvant durer ; le FCS  quitta l'Avant Garde du Rhin et entra dans le giron de la L.A.F.A.  Les calendriers des matches de la Ligue d'Alsace et les déplacements furent plus à la portée de notre petit club. L'équipe, au début,, uniquement formée de joueurs du cru, dut, avec le temps, faire appel à des recrues des villages environnants.                   

                                   Un des problèmes les plus ardus que le FCS eut à résoudre fut le choix d'un terrain. Il a fallu compter sur l'amabilité de quelques agriculteurs, fans du FCS, pour pouvoir planter les poteaux de buts ici ou là. On a joué sur une bonne demi-douzaine de prés jusqu'au jour où, grâce à l'initiative du conseil municipal, le FCS put disposer d'une parcelle communale qui fut aménagée en un temps record. On l'entoura de peupliers (payés 8 Fr pièce à l'époque) qui s'avérèrent d'excellents coupe-vent. C'est à l'ombre de ces arbres à croissance rapide, que fut installée une main-courante fort appréciée par les spectateurs. Le terrain de football fut appelé "Stade du Ramsberg".

                                    On y joua de mémorables parties. Grâce à Monsieur le Maire le terrain, un peu exigu, fut aménagé. Chaque année l'herbe fut vendu à l'encan au bénéfice du club. Par suite de la hausse des primes d'assurance et de l'achat de nouveaux équipements les dépenses augmentèrent d'année en année. Pour y faire face on organisa des tournois auxquels étaient invités les clubs des villages voisins et qui prenaient des allures de fête du village.

                                    Parmi ces manifestations il faudra en retenir tout spécialement une : le tournoi du 21 Juillet 1947 auquel participaient l'A.S. Hochfelden, le F.C. Schwindratzheim et le F.C. Richwiller, un club du Haut-Rhin. Les joueurs haut-rhinois arrivèrent le samedi 20 juillet 47, logèrent dans les familles des joueurs locaux et ne repartirent que le lendemain du tournoi, c'est-à-dire lundi matin.

                                   En peu de temps le FCS  gravit les échelons  de la hiérarchie des clubs des divisions inférieures et toucha au but en gagnant  de haute lutte son accession à la Division II  du Bas-Rhin et le titre de Champion de son groupe. Schaffhouse-sur-Zorn fut en 1960 le plus petit village d'Alsace qui eut l'honneur d'avoir une équipe dans cette division.

                                   Las, ce noyau dur s'effrita quelques années plus tard ; la perspective de raccrocher pour certains joueurs, une mauvaise saison, pas vraiment de jeunes en passe de prendre la relève et le club entra à l'issue de la dernière journée de championnat de la saison 1961/62 dans une nouvelle période de non-activité. En effet l'effectif n'était plus suffisant et les joueurs restant en activité émigrèrent vers d'autres cieux...

                                   Mais le football n'était pas mort pour autant à Schaffhouse puisque nombre de joueurs étaient encore en activité dans les clubs voisins  et les nombreuses naissances de garçons, dans les années 50, allaient donner presqu'autant de footballeurs. Il ne fallait pas grand chose à cette époque-là pour rallumer la flamme.                                                                          C'était chose faite le 15 Février 1967 où Paul FRITSCH et Antoine KRAUTH, les instigateurs de ce renouveau, réussirent à rassembler et convaincre dirigeants et joueurs de relancer le FCS, qui reprit ainsi son activité, sous les couleurs bleu et blanhes lors de la saison 67/68.

Certes ce ne fut pas toujours facile et si la première saison fut plutôt satisfaisante, celle de 69/70 fut catastrophique  avec une lanterne rouge bien accrochée, 2 points et un goal-avérage de 24-103. Seule la  perspective de jours meilleurs avec l'arrivée de nombreux jeunes a permis de tenir à cette époque-là ... 

                                   Les années 70 heureusement, rapportèrent davantage de satisfaction. L'arrivée d' André WICKER , président-délégué, sut créer une excellente ambiance dans cette équipe encore bien jeune et qui d'entrée joua les troubles fêtes.                                                                        

Après 3 exploits consécutifs en Coupe d'Alsace, le championnat allait réserver son lot de satisfactions, puisque l'équipe obtint l'accession en 3ème division, laissant toutefois échapper le titre de champion  en raison des absences répétées de nos "militaires". Les résultats sportifs étaient là, mais pas les structures dignes de ce nom. Un premier pas fut franchi avec l'installation de l'éclairage pour les entraînements.

                                   Fort de cette première accession le club décida de lancer une équipe II en Réserve B, non sans de longues hésitations. Bien lui en prit car pour un coup d'essai ce fut un coup de maître puisque nos doublures remportèrent de haute lutte leur 1er championnat, ne tombant qu'en Poule de classement  face à Reipertswiller II. On retiendra également en 1976 une nouvelle accession en II ème division,  suivie aussitôt  d'une  relégation.

                                    Avec l'arrivée de J. NUTZ comme entraîneur, le FCS accomplit en 79/80 une des ses plus belles saisons, sinon la plus belle, remportant le titre de champion avec 37 points sur 40 , en échouant "bêtement" dans  les poules de classement. Avec 87 buts marqués notre équipe obtint le 2e prix du Challenge Crédit Agricole récompensant la meilleure attaque.

                                   Malheureusement la 2e moitié de la décennie sera moins glorieuse puisque notre équipe commencera une lente descente au classement d'abord de cette 2e division (l'actuelle première) qu'elle quittera après un match de barrage perdu de justesse contre Dossenheim. Elle passera quelques modestes saisons dans la division inférieure avant de lâcher prise à l'issue de la saison 89/90 où elle retrouve le dernier échelon de la hiérarchie 16 ans après l'avoir quittée. Une page est donc tournée dans l'histoire du club puisqu'une génération s'en va, mais heureusement une autre arrive. Ainsi c'est avec une équipe nouvelle et beaucoup de jeunes que le club tentera de se relancer.

                                   Le début des années 90 constitue pour notre club un tournant important puisqu’en quelques années, le club s’est doté d’un club-house et de vestiaires indispensables à sa survie. Cet investissement étant digéré relativement rapidement, le comité n’en resta pas là puisque dès 1993 il décida de réaliser une installation nocturne, avant d’engager une équipe vétérans dont la saga vous est contée par ailleurs...

                                   Au plan sportif nos équipes restent quelque peu à bout de souffle, et il faut toute la motivation et la capacité de mobilisation de l’entraîneur Charles Dott pour relancer nos équipes et redorer le blason quelques temps plus tard. C’est l’équipe réserve qui donne le ton grâce à un nouveau titre de champion de groupe en Réserves C. L’année suivante avec Raoul Michel à la barre et quelques renforts, l’équipe fanion s’est enfin hissée à nouveau en 2e division qui correspond mieux à ses possibilités.

                                   Elle s’y maintient honorablement depuis et franchit même un palier supplémentaire avec le retour au club de Bernard Wendling comme entraîneur qui emmena dans ses bagages quelques renforts pour encadrer la jeune équipe fanion, qui ne manqua les barrages d’accession que lors de la dernière journée. Qu’importe l’ambition est revenue et les objectifs revus à la hausse.

 

A suivre : Les années 2000

Retour sur la 4ème soirée Moules Frites du FCS ! 15 jours
2-2
WILLGOTTHEIM / FCS 3 17 jours
WILLGOTTHEIM / FCS 3 : résumé du match 17 jours
1-1
FCS 1 / ROMANSWILLER 17 jours
FCS 1 / ROMANSWILLER : résumé du match 17 jours
1-0
MARLENHEIM / FCS 1 20 jours
MARLENHEIM / FCS 1 : résumé du match 20 jours
Bonne année 2018 à toutes et à tous ! 4 mois
Fête de Noël du FCS et 2 autres 4 mois
Sebti AZIZI 4 mois
Les membres du FCS offrent le "Mannele" de la St Nicolas aux enfants du RPI et Les membres du FCS offrent le "Mannele" de la St Nicolas aux enfants du RPI 4 mois
Week end sportif d'avant saison - 5 et 6 août 2017 : nouvelles photos 4 mois
Week end sportif d'avant saison - 5 et 6 août 2017 4 mois
ITEX 4 mois
FCS 1 : nouveau joueur 4 mois

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 7 Joueurs
  • 12 Supporters